the rocky road

Tricot, crochet et Arte. Si jeune, et déjà grand-mère.

03 mai 2011

Suis le lien...

>>http://mylogicalsong.wordpress.com

J'y ai déjà posé quelques meubles...

 

Posté par RockyRoad à 20:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2011

Flux RSS et autres histoires

On me signale dans l'oreillette que le flux RSS-chose du blog est trop bien caché. Laisse ce charmant jeune homme te montrer le chemin.


It has been pointed out that the RSS of the blog was difficult to find.  The charming Doubles Guy will show you the way.

 

 

RSchose

 

Voilà, c'est là en bas, juste en dessous des archives et du bitoniau de recherche. Choisis ton camp entre celui des messages (pour ne jamais rater un de mes posts bisannuels) ou des commentaires (pour ne jamais rater un des délicats petits messages laissés par les gens qui passent encore ici, même pas ceux des spambots).


Here it is, just below the archives and the searching field; you have one RSS for the messages and one if you don't wanna miss any of the comments (not even spambots ones).

Posté par RockyRoad à 18:44 - Le 22 à Asnières - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 février 2011

Aussi, le blog devient franglais

You are now in an international, high quality blog.

Parce que mon module de stats m'apprend qu'il y a du monde qui me vient de Ravelry, et que mes divagations méritent d'être internationales, les posts seront désormais traduits en anglais pour que nos amis du monde entier comprennent vraiment à quel point c'est grave.


Seeing the stats of this blog taught me that some of you people came from Ravelry, and so I figured that my babbling needed to be understandable by all of you. From now, I'll also translate the posts to English, so that no-one in this world ignores how insane I really am.

Posté par RockyRoad à 21:56 - Le 22 à Asnières - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Ce que je ne t'ai pas encore montré #1

What I didn't show you yet #1

DSCF0146DSCF0147DSCF0148

Cet été, je me suis cousu une tunique japonaise.

A chaque fois que je la mets, j'ai la voix de Ralph Wiggum qui me dit :

Ralph2

Au fait, le bordeaux et le jaune ça va plutôt bien ensemble.

DSCF0150

Ça fait un peu "Moutarde et Pinard", mais après tout pourquoi pas.


This summer, I made myself a top from my japanese sewing book. Each time I wear it, I hear Simpson's Ralpf Wiggum's voice saying :

Ralphengl

Posté par RockyRoad à 15:20 - J'emmêle mes fils - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 janvier 2011

La Flemme

Laziness

Cher tout-le-monde,

Alors tout d'abord je te souhaite une belle année 2011 et que tous tes rêves à paillettes les plus fous se réalisent dans leur intégralité totale.

Aussi, je suis désolée que je t'a pas écrit récemment, ni même pas trop récemment, enfin pas depuis 2 mois, quoi.

Le truc c'est que j'ai subi au mois de décembre les tous derniers cours et tous derniers examens de toute ma vie, et que j'en ai maintenant fini avec la fac, ce que me place dans la situation dite du "c*l entre deux chaises" ou je ne suis ni tout à fait étudiante, ni tout à fait payée.

Le temps que je m'habitue à ce nouvel état de faits, les billets se font rares, d'autant qu'on parle de m'envoyer dans des contrées lointaines et tout à fait anciennement communistes.

Et pis, j'ai la Flemme avec un grand F. Le tricot est lent, la couture sporadique, les photos plutôt moches la plupart du temps.

Alors, voilà. Je sais pas quand je te ré-écris, mais je te promets que je vais essayer de bouger mes fesses.

Essayer.

:p


Dear everybody,

At first I wanted to wish you a great 2011 year (altough I seem to be unable to write "2011" and rather write "2001", which my co-workers find very amusing).

I'm also sorry that the posts are so sporadic; things are a bit fast for the moment; I almost finished my studies and an now in a strange, intermediate situation were I'm no more a student, but still not paid yet - I think this is what you people call "being an undergrad".

Until I cope properly with this matter of facts, I'll be rare here. Furthermore, knitting is slow, sewing is difficult, photos really ugly and I don't feel like crafting at the moment.

So, here we are. I don't know when I'll write, but I promise I'll try to make an effort.

I said "try".


:p

Posté par RockyRoad à 15:51 - Le 22 à Asnières - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

21 novembre 2010

A wild pattern appears !

Aloooors... Voici ma dernière création :

DSCF0143

Et voilà, chose promise-chose due, le patron du bestiau : par ici !

DSCF0138

A bientôt !

Posté par RockyRoad à 16:38 - J'emmêle mes fils - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 novembre 2010

Ouais, ben, j'ai rangé toute ma bibliothèque Itunes, j'te signale

*bruit de clé dans la serrure*

*passe la tête par la porte*

Euh, saluuuuuuut...

Je suis un peu en retaaaaard... J'espère que vous m'en voulez pas...

(Mais bientôt, je vous sortirai un petit modèle pour me faire pardonner)

(Et merci pour tous les commentaires)

Posté par RockyRoad à 19:09 - Le 22 à Asnières - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2010

Colchiques dans les prés

Fleurissent, fleurissent, et paf, c'est la fin de l'été.

Et aussi paf, c'est l'anniversaire de ma binôme* de choc.

Alors, pour qu'on déprime ensemble à la fois sur notre grand âge et sur les vacances qui sont finies, je lui ai tricoté un truc estival : Seascape.



DSCF0133


(J'avais un livre sur les bateaux, mais je l'ai pas retrouvé; donc j'ai mis une boîte de
thon pour symboliser la mer. J'espère que personne ne m'en voudra trop.)

Oh, allez, quoi.

DSCF0133_2DSCF0134DSCF0135

Ça peut pas être déjà terminé, les vacances.

*Celle qui fait tout le boulot en TP de biologie pendant que j'essaye de comprendre ce qui se passe.

Posté par RockyRoad à 11:42 - J'emmêle mes fils - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 août 2010

Règle d'or et dérivés

Règle d'or en couture : La loi de Murphy s'applique avec force.

Corollaire n°1 : Les beaux tissus sont une plaie à coudre.
Corollaire n°2 : Bien entendu, c'est sur un tissu sur lequel tu ne peux pas te merder que tu vas te merder.
Corollaire n°3 : Non, une jupe portefeuille n'est pas simple à coudre.

Ainsi donc, prenons un tissu de type "Je ne sortirai pas du magasin sans lui. 25 euros le mètre ? Bah, 1m alors. J'aviserai".

DSCF0132

Exemple d'un achat irrationnel

Acheter un tissu beau et cher, qui s'effiloche, qui ne garde pas les plis et qui ne peut pas être découpé n'importe comment relève, pour une éternelle débutante en couture comme moi, de l'appeau à emmerdement maximal.

Même en tentant de suivre un tuto simple, rapide et efficace, on aboutit au fiasco : tissu trop léger pour avoir un bon tombé, tentative de remplacer les boutons par une fermeture éclair loupée, le biais mal posé qui tortille le tout de façon quasiment inconcevable, et le tissu pas content à cause de l'usage intensif du découd-vite.

J'envisageai (sérieusement) de le pendre le tout à un mur en guise de décoration au lieu de m'acharner à en faire un vêtement.

Un an après soit hier, lancée dans une politique dynamique d'usage des stocks pré-existants et de retouchage intensif, je déterre le truc.

Après tout, les jupes portefeuille sont simples à faire, non ? Quatre ourlets, deux liens et la ville sort enfin au grand jour.

Alors non.

Il faut faire des pinces à la ceinture et ne pas oublier le rabat qui va recouvrir le bord de la jupe sous peine de se retouver jambe à l'air à chaque pas. Toutes choses qui m'étaient inexplicablement sorties de l'esprit.

La jupe portefeuille est aussi compliquée que la physique quantique, qu'on se le dise.

DSCF0130DSCF0131

Où l'on voit la loi de Murphy en action : le tissu ne garde pas les plis marqués au fer, mais très bien ceux marqués aux fesses.

Posté par RockyRoad à 19:17 - Découd-vite - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 juillet 2010

Si monsieur Lang savait ça...

A en croire certains racontars entendus à la Journée Mondiale du Tricot, monsieur Lang (celui des laines) aurait un préjugé tenace sur la façon qu'ont les Françaises de traiter la laine au moment du lavage.

Le pauvre, s'il voyait comment mon Lovegood a été traité, il ferait une attaque, direct. Âmes sensibles, tournez les talons, car ce billet contient des révélations crues et probablement insoutenables.

(Asseyez-vous)

Attention :

Je lave tous mes tricots à la machine. Même ceux en soie.

(Nous marquons ici une courte pause, afin que les tricoteuses sous le choc d'une telle inconséquence de ma part puissent se remettre d'aplomb)

Un seul n'a pas résisté au traitement : Tubey. Dommage, je l'aimais bien. Ce qui ne m'a évidemment pas servi de leçon : c'était, bien évidemment, la faute à la laine s'il s'est tout détendu.

Et donc, nous en venons au point où Lovegood fut terminé et eut besoin d'un blocage.

Derechef et comme à mon habitude, je le fourre dans la machine (ne vacillez pas comme ça, vous commencez à m'inquiéter) avec d'autres machins de couleur approchante et je lance mon lavage.

Et paf, la machine se bloque avec mon Lovegood, les autres machins et un tas d'eau dedans.

Après une longue lutte acharnée pour évacuer le gros de la flotte sans inonder la pièce, je récupère les fringues détrempés.  J'essore vaguement en tordant le tout et je suspends - sauf le tricot qui a le droit de sécher à plat à côté de la fenêtre ouverte, exposé aux éventuels UV égarés qui passeraient pas là.

(Je ne vous épargne rien, dites donc, on dirait de la télé-réalité)

J'en profite donc pour signaler l'excellente qualité des laines BdF, qui résistent à tout.

DSCF0125DSCF0127_2DSCF0129
DSCF0127DSCF0130DSCF0125_2

Quant à la machine, nous attendons maintenant le réparateur avant de commencer d'autres tricots.

Posté par RockyRoad à 11:32 - J'emmêle mes fils - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,